Histoires de date – Le Poker Man (Partie 2), ou comment j’ai kické des culs

Si vous n’avez pas lu la première partie de cette histoire de date de marde, absolument SAVOUREUSE, je met le lien ICI. Ou pour rafraîchir votre mémoire, au choix..

Alors oui, je vous ai laissé la dernière fois, sur ma personne en robe à paillette, à l’hôtel, sur le point de faire la surprise à mon cher Poker Man qui s’attendait à en voir une autre…

BAM! Il ouvre la porte et me voit. Moi qui avait préparé plein de beaux speach, de shame-on-you, de colère pis de scène digne d’un film français de la fille qui chigne en reculant.. ben je l’ai juste fixé, avec un air de « Ah ouin? Mon tabarnak… » et j’ai viré les talons et je suis partie pendant qu’il m’appelait (pas fort pour se faire remarquer, tsé!)

Vodka et cours d’acting 101

J’ai été au bar de l’hôtel parce que j’étais trop en sacrament pour prendre le volant. Le barman me demande ce que je veux, et digne d’un film je lui dit « Une vodka. LA PLUS CHERE que t’as svp ». Je savais que Poker Man allait retontir.. et le voilà qui arrive, le regard fixé au sol. Il s’assoit à côté de moi, toujours le regard au sol, et murmure le plus timide I’M SORRY de l’histoire de l’Univers.

Moi, je me la joue SOLIDE! Je soupire et roule des yeux. Et il m’invite à sa chambre pour qu’on s’explique. Il paye mon verre (bingo! sors le cash mon homme!) et on monte. Trajet AWKWARD! Dans la chambre, je m’assois dans le sofa 1 place et j’attend des explications. Et là, il radotte des excuses en boucle, fixe le sol pendant que je regarde les VMA’s en soupirant, et lui lançant des regards qui tuent. Un moment donné, j’ai ben vu qu’il a même été jusqu’à essayer de pleurer et là j’ai fait « OK, j’en ai assez entendu mon p’tit acteur-en-herbe, moi je m’en vais! »

Il a payé mon parking (ca$hing!) et je lui ai dit « Tu sais que la communauté taille plus est tissée serrée, ‘gars. Que la fille de Montréal avec qui tu jases depuis un bout, je lui ai dit que t’es marié. (Ils avaient justement prévu un souper ce soir là – qu’elle a annulé après mon appel!) Que les filles de Toronto que tu follow sur Instagram, je leur ai dit aussi. Que les filles de New York, L.A., Chicago que tu as ajouté sur Instagram, je vais les avertir aussi. » Et on s’est quitté sur cette joyeuse note.

Un revenant me cherche

Au printemps (presque un an plus tard), alors que je faisais une sieste en revenant du boulot, je me réveille quand mon téléphone buzz sans cesse. Appels manqués, 4-5 messages textes.. Coudonc qu’est-ce qui se passe.. Bon… C’est Poker Man qui me cherche.. Il me dit « Oui, je suis à Montréal et je me demandais si tu voulais qu’on aille prendre un verre, juste pour jaser.. »

Ouin. J’ai pas soupé, j’ai faim.. Enwèye dont! Anyway, y se passera RIEN, on va jaser (y était le fun à jaser, pareil…) pis je travaille demain! GO!

Fac on aboutit dans un resto, on mange, on jase.. Je lui demande comment va sa femme. Il me dit qu’ils sont en couple ouvert (me semble.. elle, elle le sais-tu que vous êtes en couple ouvert?..) et on rigole un peu. Il paye et il veut me coller un peu. Ensuite il m’invite à monter dans sa chambre d’hôtel pour me montrer la vue qu’il a de Montréal. Why not, moi je sais qu’il ne se passera AAAAA-RIEN!

Rendu là je me planque devant la fenêtre et j’avoue!! Il a une méchante belle vue. La ville avec les lumières, vu de soir, c’était vraiment beau. Et il se met à m’embrasser dans le cou, le prendre par les hanches, me taponner.. et là je dis « Je dois y aller, je travaille demain! Ciao ‘gars! »

Comme on dit chez nous, c’est le juste retour du balancier, dude!

La chair est faible, comme disait Isabelle.

Le lendemain, il me rappelle. « Vient écouter un film avec moi à l’hôtel… on serait bien, collés.. » J’y ai réfléchit, et maintenant que je savais qu’il était marié/en couple ouvert (wink wink), il ne pouvait plus rien me faire accroire. Tu veux du sexe, rien que du sexe? Fine! Okay. Mais plus question de m’embobiner dans des faux-espoirs pis des promesses cachées, dude!

J’enfile mon bodysuit de dentelle transparent, une paire de tight jeans et une cami, et je pars. J’arrive là et il m’ouvre la porte, m’embrasse, on jase un peu.. et il me dit qu’il avait spotté un film sur la télé de l’hôtel. On s’installe dans le lit, et il me dit « PANTS OFF! ». Hahahaha dude, j’suis prête! Pants off, top off, je suis carrément habillée de dentelle transparente.. on s’embrasse, se taponne, écoute le film……………………………………….. ET IL SE PASSE RIEN DE PLUS!! Le film termine, on reste sous les couvertures à jaser, et je me dis « il va finir par faire un move, crisse! » et là, il me dit « Tu travailles pas demain? C’est parce qu’il est rendu 1 heure du matin, je pense que tu devrais partir.. »

P-A-R-D-O-N ?!? T’es tu en train de me cawlisser dehors de ta chambre?! Asti, là, j’étais insultée LEVEL 10. Je pogne mes jeans, pogne mon top, met mes shoes et j’ai l’air en crisse mais je dis rien.. et là, je me dit « Mais qu’est-ce que j’y dois, au juste? J’ai quelque chose à dire! »

Et avec mon plus bel air d’Anne Dorval passive-agressive, je lui dit « Est-ce qu’on va finir par closer le deal une fois pour toute, ou bien tu vas me faire venir à ta chambre d’hôtel juste pour me taponner pis me mettre dehors constamment? Je sais que t’es marié, t’as pas à rien promettre, on peux-tu être honnête.. as-tu peur de ramener des bébittes à ta femme?! »

SA FACE!!! Man, sa face… il patinait.. et il me dit de venir m’asseoir, qu’il voulait qu’on se parle.. Bon, here we go again!

La meilleure/pire excuse ever

Alors là, c’est long.. il m’explique qu’il est rarement à l’aise pour se rendre jusqu’au bout avec une fille (mais t’as toujours ben fait un bébé, viarge!) que c’est un looooong processus mental de se mettre à l’aise. Mais surtout, c’est parce que: IL A PEUR QUE ÇA LÈVE PAS!

Là, je me suis dit

  1. Soit que c’est vrai (parce que quel gars s’inventerait ça comme problème!?)
  2. C’est une ruse (comme tout ce qu’il m’a dit auparavant), ce gars-là a carrément un fetish de grosse

En jasant avec mes amies, après en avoir ri une shot, je me rends bien compte que ce gars-là est un manipulateur, un menteur, et il prend plaisir à nous prendre (les filles) pour des connes!

Ça, ça a closé le deal pour moi. C’est fini mon homme, moi je perds plus de temps avec toi. Appelle-moi pu, texte-moi pu.. c’est fini.

Pendant ce temps, au CurvyCon..

En septembre dernier au CurvyCon, moi je jase avec le monde, je rencontre full de gens.. et un moment donné, je vois la grande allemande (celle que Poker man follow sur instagram, et ils se jasent full – donc j’ai toujours soupçonné qu’elle aussi a dû se faire avoir avec ses belles paroles..) so je drop tout et je vais la voir. Elle, elle ne me connait pas. Mais moi, oui. So je lui dit que je la follow sur Instagram (true), et que j’aimerais savoir si on pouvait prendre une photo ensemble. Bien sur!

La fille est full sweet. Elle me dit qu’elle est à NY pour la fashion week, qu’elle ira voir quelques shows et tout.. et me donne son téléphone pour que j’entre mon nom d’instagram pour qu’elle me suive en retour.

Je commence à inscrire mon nom et BAM! Un message qui entre de Poker Man! Je lui pointe son nom et lui dit « Ah oui, tu le connais? Moi aussi je le connais, il est venu me voir quelques fois à Montréal… » SA FACE!!! Moi je me tordais de rire intérieurement.. Elle m’ajoute, me dit « J’espère qu’on se recroisera » et se dépêche de s’en aller. Moi, j’en braille de rire avec mes colocs qui connaissent l’histoire..

La grande finale

Parce que mon avion du retour de CurvyCon a été annulé, j’ai pris un vol plus tard et ça m’a permis d’aller voir le lancement de la collection de Girl With Curves le dimanche. Mes colocs et moi y allons, et il y a beaucoup de gens. On essaie des vêtements, on jase avec les gens et je vois la grande allemande entrer…….. AVEC POKER MAN!!

JE FENDS EN DEUX!! Je pogne mes colocs, je leur dit ça et elles capotent. Elles veulent voir l’écoeurant, le gars qui ment comme qu’y respire, celui qui add des filles randoms tant qu’elles sont plus size sur Instagram, celui qui joue totalement sur le low-self-esteem des p’tites bacaisses.. Alors je leur montre discrètement.

Et je m’avance pour aller le voir. IL. CHANGE. DE. FACE. L’allemande me voit, et CHANGE DE FACE, et elle va jaser au fond de la salle avec ses amies.. Il me demande ce que je fais là… Euh, je viens au lancement! Mais toi, ‘gars! Tu fais QUOI ici? « Ah.. j’accompagne une amie.. » Ben oui toi! Tu as pris l’avion pour accompagner une amie à un lancement plus size.. how convenient!

Alors je le laisse et je vais rejoindre mes colocs. Karen a d’ailleurs pris de TRÈS BELLES PHOTOS d’eux au lancement.. je dis ça de même!

emy needs a raincoat kissing neon

So les filles, si jamais un beau grand brun des States, joueur de Poker vous approche: WARNING! Si je vous follow sur Instagram (mon compte perso), ça se peut très bien qu’il vous ait ajouté. Peu importe si vous êtes du Québec, du Canada, des States ou d’Outre-Mer. Rien ne l’arrête!

Si vous voulez plus d’info, demandez-moi en privé. Ça va me faire – PLAISIR – de vous en jaser..

 

Partager:

1 Commentaire

  1. Justine
    avril 9, 2019 / 12:00 am

    J’ai adoré l’histoire! Quel con!
    Je viens de découvrir ton blog, tu es super inspirante mais tu me crées dès besoin! 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.