The CurvyCon 2018: Le bon, le moins bon pis le comique (Part. 3 de 3)

CURVYCON JOUR TROIS (Samedi)

Panels de discussions et workshops

On est arrivé au CurvyCon le samedi matin et on savait que la journée serait chargée: 8 panels de discussions et workshops étaient prévus à l’horaire, et on avait pas l’intention d’en manquer une minute!

Tout a commencé avec CeCe et Chastity qui nous ont parlé de confiance en soi et de sexe. Oui oui, on a jasé de sexe! Elles ont ensuite invité Sarah Rae Vargas à la discussion (alors que les filles enregistraient leur podcast en même temps!) et c’était super intéressant, mais aussi assez comique.

Ça s’est terminé sur une session de Questions-Réponses et le public n’était pas gêné de poser ses questions. C’était cool de voir que les panelistes n’étaient pas gênées d’y répondre non plus!

Une fois que la discussion s’est terminée, ils ont annoncé que nous aurions un panel de moins aujourd’hui, qu’ils allaient le garder pour l’année prochaine. Ok, pas de troubles! On va en profiter pour se promener un peu et … HAN?! La Platinum Suite est déjà ouverte?!

La Platinum Suite est la pièce où les membres Platine vont pour recevoir leur MÉGA swag bag. On se souvient que l’an dernier, on a reçu full de vêtements en cadeau (Une paire de jeans Seven7, un top Seven7, un t-shirt et un bijou de Lane Bryant, un soutien-gorge de Trusst…) et on a pu choisir le style, le modèle et la grandeur de nos vêtements. Le truc c’est qu’on est arrivé sur le tard l’an dernier, et qu’il n’y avait plus nécessairement NOTRE taille dans certains morceaux, donc cette fois, on sera dans les premières!! Donc on s’est placé en file et on a attendu… et attendu… On ne pouvait pas voir ce qu’il y avait dans la salle so on était pas mal toutes énervées!

Quand ce fut à notre tour d’entrer dans la Suite, le panel Dear Retailer avait déjà débuté (et c’était LE panel qui m’intéressait au boutte.. mais je me suis dit que je pourrais le regarder plus tard sur YahooLifeStyle). À la première station, on pouvait choisir un tshirt Levi’s (notre taille, et le modèle qu’on voulait) et un manteau de jeans (1x, 2x ou 3x). Ensuite, on devait choisir entre 3 lettrages possible pour personnaliser notre manteau. Les artistes allaient utiliser de la peinture en spray pour inscrire notre nom ou une phrase derrière notre jacket! Ça c’était le fun. Voici le mien, ça dit OWN IT:

Après cette station, on se rendait à la station de Sock it to me, où on pouvait se choisir une paire de bobette et une paire de bas (je les voulais toutes!!!) Je ne connaissais pas cette marque mais je les ai aimé, et j’étais contente de voir qu’on avait EN PLUS une autre paire de bas dans notre gros swag bag!

Ensuite, on allait voir le kiosque de Lane Bryant qui nous ont donné une genre de longue veste en crochet beige (mmmkay…) et une pochette à maquillage qui matchait une robe assez cute… qu’on pouvait aller acheter en bas si on voulait. (??)

À côté il y avait la station de Hanky Panky, et malgré qu’on était dans les premières à avoir nos sacs cadeaux, ben ils leur restaient pu de bobettes, donc ils nous ont donné des sacs en satin vide, avec une eau de parfum cheapette.. Ah oui, et ils nous ont proposé que si on voulait aller en bas S’ACHETER les bobettes qu’ils étaient sensé nous donner, ben ils pouvaient les personnaliser avec des jewels… *rolling eyes*

Ensuite on a ramassé notre méga gros (et pesant) sac rose du CurvyCon et on est ressorti.

Le temps qu’on ramasse notre stock dans la Suite, le panel Dear Retailer était sur le point de se terminer, donc on a décidé de retourner à l’hôtel pour y laisser notre sac pesant, et revenir.

Donc on a manqué le workshop Curves and Culture, mais on s’est dit qu’on allait l’écouter sur YahooLifestyle également, en revenant à la maison.

Quand on a remis les pieds au CurvyCon, on a réalisé que les panels étaient dans une pièce, ET que les workshops serait dans une deuxième pièce. C’EST BEN NUL!! Ça veut dire que les événements peuvent se chevaucher, et qu’on ne peut pas participer à TOUT! Arghhhhhh!!

Donc on s’est enligné straight pour le Workshop Dance in your Underwear, parce que la salle des workshops était minuscule et, devinez… Y AVAIT (encore) PAS ASSEZ DE CHAISES POUR TOUT LE MONDE! Donc c’était assez important d’être dans les premières en file pour être certaine de pouvoir y entrer. Les panelistes étaient Ashley Nell Tipton (Designer/Project Runway Winner), Denise Caldwell (Celebrity Fashion stylist), Rochelle Johnson (plus size fashion blogger), Hayet Rida (plus size fashion blogger), Kerry Justich (writer for Beauty/Style at Yahoo)

Cet atelier était vraiment bien, parce qu’on a eu un peu de temps avec Hayet Rida qui a fait un exercice avec nous, d’écrire une note à quelqu’un qui nous a blessé, et de pardonner à la personne, de lui dire comment ça nous a fait cheminer. Ensuite, on devait jeter la lettre et continuer d’avancer dans la vie. On est allé assez deep et c’était assez émotif, mais ça a été nécessaire.

Ensuite on a dû sortir de la pièce pour laisser entrer les gens en file pour le prochain Workshop, et vu que la file était super longue, on savait qu’on allait pas y entrer donc on est allé magasiner en bas un peu, avant de revenir se placer en file pour le prochain atelier:  Flourish in Photo.

Ce workshop était ULTRA populaire, parce qu’il mettait en scène Dale Noelle (True Model Management), Maxey Greene (plus size model and expert in posing), Trévon James (photographer), Kelly Augustine (plus size fashion blogger), Jazzmyne Robbins (Buzzfeed contributor and model) et Tatiana Ward (celebrity make up artist). Ils nous ont expliqué quoi faire et ne pas faire pendant un photo shoot, comment poser, comment avoir le meilleur éclairage, les meilleures apps pour prendre des photos sur notre cell… J’ai vraiment apprécié ce workshop, et tout le monde (qui a pu y entrer) a vraiment aimé aussi. Bravo!

Keynote conversations

Après ce workshop, on est retourné dans la grande salle pour les derniers moments où… pfff.. qu’eussé vous pensez! Tous les sièges étaient ENCORE déjà pris, et j’ai dû me tenir sur le côté… C’est quoi le buzz avec le manque de chaises, viarge?! Come on CurvyCon, si tu invites trop de monde, comment ça se fait que ce soit les gens Platine qui ont payé 500$ leur billet pour être là qui ne sont jamais capable de se trouver une chaise dans les événements majeurs!?!

Donc l’actrice Jen Ponton est montée sur la scène pour nous parler des difficultés qu’elles a eu en tant qu’actrice plus size. C’était comique, mais surtout vraiment triste qu’en 2018, les actrices plus bacaisses ont encore de la difficulté à se trouver des rôles, quand beaucoup de personnages à la télé ou au cinéma pourraient être tenus par des gens plus rond SANS que ça affecte l’histoie au final!! Grrr….

Elle a ensuite présenté sa collègue et actrice dans Dietland, Joy Nash. Joy nous a parlé de comment elle a obtenu le rôle de Plum dans Dietland. Elle nous a aussi confié qu’elle adorerait jouer le rôle de la première femme tueur en série aux États-Unis, qui pesaient en passant 300 lbs, mais qu’elle a entendu entre les branches que le rôle avait déjà été attribué à une très bonne, mais très mince actrice.. Come on!! Déjà que Jen nous confirmait que les actrices plus rondes sont confinées à jouer le même genre de rôle constamment (la nounoune, la dépressive, celle qui attend de trouver sa minceur avant de vivre…) et quand on a la chance d’avoir un bon rôle à jouer, ils le donnent à une actrice mince qui peut déjà tout avoir les rôles qu’elle veut?! C’est rough…

Et pour la finale, elles ont invité l’actrice nominée aux Oscars, Gabourey Sidibe à aller parler de son expérience, comment elle avait obtenu le rôle de Precious. Ok, premièrement, cette fille-là est hilarante!! Je ne savais pas qu’elle avait un aussi bon sens de l’humour, et de la répartie! La manière qu’elle a raconté son cheminement était vraiment drôle, et les gens ont vraiment appréciés. CeCe et Chastity en ont donc profité et on a ri pas mal tout le monde ensemble.

Avant de partir, ils nous ont annoncé qu’on pouvait avoir un Meet and Greet avec Gabourey.

Meet and greet.. c’était à peine une photo rapide. La sécurité a pris notre téléphone, nos sacs, nous ont dit de ne pas parler ou demander de questions à Gabby (on avait pas le temps!), et ILS ont pris les photos, nous ont redonné nos choses et nous ont dit « Partez maintenant, partez… Maintenant! »

Donc toutes mes photos sont floues, ou je ne suis pas dedans, ou pas au focus, ou avec les yeux fermés.. Sauf une!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La prochaine fois, ça serait agréable de ne pas être traîté comme du bétail pendant un meet and greet. Gabby était tellement sweet, mais j’ai l’impression que la sécurité voulait qu’on parte au plus vite, et ils ont botché LE SEUL MEET AND GREET qu’on avait (même si ça disait Meet & Greets – au pluriel quand on a acheté notre billet) pour fermer la salle rapidement. J’aurais aimé avoir l’opportunité de rencontrer TOUT LE MONDE invité sur la scène du CurvyCon, comme Venus Williams, Lizzo, Sarah Rae Vargas, Nia Jaxx, Nicolette Mason, Alex Michael May, Ashley Nell Tipton, Rochelle Johnson, Nikki Bella, Jen Ponton and Joy Nash, pour en nommer que certains.

Mes amies et moi avons essayé de prendre une photo avec Lizzo et Venus Williams, mais c’était impossible. On a jamais pu trouver Venus, et Lizzo avait tellement de gens autour d’elle que c’était just fou.

J’ai quand même pu voir Joy Nash dans le corridor avant de partir, et elle était vraiment gentille. On a même pris une photo ensemble (scusez les flip flops, comme je disais, les files d’attentes interminable toute la journée ont tué mes pieds – et/ou ma volonté!).

Le wrap party

Le party était vraiment le fun, les gens étaient contents de se voir une dernière fois avant de repartir chacun chez soi, dans notre train-train quotidien. On a dansé et chanté pendant à peu près 2 heures, et je suis partie. J’avais faim, j’étais fatiguée et je devais rentrer à l’hôtel pour gosser mes valises. J’ai dû faire rentrer tout ça dans ma valise:

Restez pas loin, demain je vais vous raconter toutes les petites anecdotes qui ont fait de ce voyage, quelque chose de mémorable.

Si vous avez manqué le début de ma saga au CurvyCon, vous pouvez trouver les articles précédents ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.