Acceptation et confiance en soi: ça concerne tout le monde

Il y a environ 10-15 ans, il aurait été impensable pour moi de porter un maillot de bain en public. Dans la début vingtaine, j’étais tellement complexée par mon corps que je me privais complètement des p’tits plaisirs de la vie, comme passer une journée à la plage, ou un après-midi à la piscine quand il y avait des gens autour.

J’étais tellement habituée de cacher mon corps, que je ne voyais même plus le côté fun des activités dès que ça impliquait un maillot de bain. Dans ma tête, je m’étais monté un scénario que les gens allaient me regarder avec dédain, me pointer du doigt et carrément rire de moi.. Que j’étais trop grosse pour être considérée jolie. Que la source de tous mes problèmes était mon poids.

Je pensais à l’époque que si je maigrissais, je serais finalement belle, ce qui veut dire que les gars seraient attirés par moi, qui m’amèrerais à « Je serai finalement heureuse ».

J’ai passé beaucoup trop de temps à m’accrocher aux diètes que j’avais de la misère à suivre, beaucoup trop d’argent dans des abonnements au gym où j’ai été seulement deux fois, beaucoup de résolutions du Nouvel An, de voeux d’anniversaires gâchés parce que je me mettais trop de pression pour maigrir… et oui, vous l’avez deviné, je suis restée grosse (encore aujourd’hui!).

Par contre, entre la personne que j’étais à ce temps là et la personne que je suis aujourd’hui, quelque chose a changé drastiquement. J’ai appris à m’accepter comme je suis, et à réellement m’aimer. Voici comment j’en suis arrivée là, en quelques petits trucs simples.

Parler à quelqu’un qui vit la même situation que nous

Premièrement j’ai rencontré quelqu’un de plus size comme moi, qui au fil de temps est devenue ma meilleure amie, et m’a fait réalisé que je n’étais pas toute seule dans cette situation là. C’est sur que si on est la seule personne taille plus dans notre famille ou groupe d’amis, on est entouré de gens qui veulent notre bien mais qui ne sont pas dans nos souliers. Ils ne comprennent pas nécessairement tous les petits irritants qu’on peut vivre tous les jours.

J’ai découvert ce que c’était d’avoir finalement quelqu’un qui comprends que ce je vivais au quotidien. De pouvoir jaser avec quelqu’un qui sait exactement ce que c’est de se sentir comme je me sentais, c’était quelque chose que je n’avais jamais eu avant. Comme je disais, j’ai une famille merveilleuse qui m’entoure mais ils n’ont jamais compris ce que j’essayais de leur expliquer, comme mon amie m’a comprise.

Si connaître une personne dans ma situation me fait sentir tellement mieux, imaginez ce que ce serait d’en connaître toute une gang!

S’entourer de modèles positifs

Rendue là, j’avais décidé de lire certains blogs fashion taille plus (Curvy Canadian, GabiFresh, Girl with curves, The Curvy Fashionista, Wait Until the Sunset…) pour élargir mes horizons. J’ai découvert tellement de plus size ladies fabuleuses! J’en en appris sur des marques de vêtements que je ne connaissais pas du tout, sur des boutiques grande taille partout au monde (qui m’a amené à être plus à l’aise avec les achats par internet).. La perception que j’avais de mon corps était en train de changer: je pouvais porter des vêtements à ma taille que j’adorais et je me sentais bien. Mon amie et moi parlions des derniers billets de blogs qu’on avait lu, ce qu’on s’était acheté et petit à petit, on se dépréciait moins et on avait plus de confiance en nous.

Dans un monde où on se compare constamment aux autres, j’ai décidé d’arrêter de me comparer mais plutôt de m’inspirer avec des modèles magnifiques et positives.

Mes inspirations préférées en ce moment?

  • Duchelle, pour son honnêteté et parce qu’elle est drôle, pour inspirer les jeunes positivement, et parce qu’elle garoche en tabarouette quand elle chante!
  • Mustang Sally Two, pour son sens fashion, pour ses superbes photos et parce qu’elle est tellement sweet!
  • Essie Golden, pour partager des photos débiles de diversité corporelles et les faires briller!
  • Dix Octobre, pour ses histoires perso et son opinion sur son blog, et pour sa vision body positive dans tout ce qu’elle touche!
  • Plus size backpacker, pour avoir voyagé partout dans le monde et pour le partage de ses expériences tellement divertissantes!
  • Zach Miko, pour être absolument magnifique, drôle et être le mannequin taille plus masculine le plus parfait que l’Univers a jaaaaaaaamais créé!

Ne soyez pas gênée de participer à des événements Body Positive

Joignez des groupes BoPo sur les réseaux sociaux. Je sais que Facebook en a plusieurs. Les femmes dans ces groupes d’acceptation de soi sont vraiment le fun et souvent, elle cherchent des gens avec qui faire un party de piscine, pour aller au resto en gang ou juste d’avoir un bon Get-Together c’est quelque chose que j’aime bien.

Si vous avez du budget, The CurvyCon est l’événement par excellence en matière d’acceptation et de diversité corporelle. J’y ai été l’an passé, et MY LORD… C’est tout ce que j’ai toujours voulu! Ça se tient à New York City pendant la Fashion Week (ohh que oui!!!), la place est remplie de bloggeurs(euses), d’influenceurs, de boutiques, de mannequins, de célébrités.. À l’horaire l’an passé, nous avions un brunch, une session fitness (adaptée pour tous), des défilés, des panels de discussions, des partys… Et c’est génial, parce que vous n’avez pas besoin de connaître tout le monde pour avoir du fun. Les participantes sont friendly et ouvertes d’esprit, et c’est super facile d’engager la conversation avec eux quand on a tous un petit quelque chose en commun!

Cette année, je vais retrouver ma chambreuse de l’an passé (Sharita qui vient d’Anchorage, Alaska) et on aura deux nouvelles chambreuses des USA pour partager notre chambre d’hôtel. Comme l’an passé, je vais partager TOUT CE QUI S’Y PASSERA sur mes réseaux sociaux, mais soyez sûr de me suivre sur Instagram pour avoir accès à toutes mes stories!

***

Quand on voit tous ces modèles en confiance, empreint de body positivisme sur les réseaux sociaux, ça n’a pas le choix de devenir votre quotidien. Vous redirigez votre focus et n’êtes plus troublé par une grosse fille en maillot, ou vous ne grincez plus des dents en voyant votre cellulite comme vous le faisiez auparavent. L’acceptation de soi, ce n’est pas quelque chose sur lequel vous devez travailler fort, c’est plutôt quelque chose qui devient naturel petit à petit.

L’acceptation de son corps vient avec l’amour de soi. Simple de même. On est tellement habitué de voir la beauté chez les autres, pourquoi ça devient soudainement SI difficile de le voir chez nous?

J’espère vraiment que ce blog post pourra aider ceux et celles qui en ont besoin pour arriver à être mieux dans leur corps. Si vous connaissez des gens (spécialement les jeunes et les ados) qui ont tendence à se déprécier, n’hésitez pas à partager cet article. Je suis toujours dispo si vous avez des questions sur mon cheminement dans l’acceptation de soi et la confiance que j’ai acquise aujourd’hui.

Mon amie Isabelle (dans les photos) a aussi décidé de partager son histoire d’acceptation de soi ICI. On a des parcours très différents elle et moi, mais les objectifs ici restent les mêmes: arriver à se sentir belle et bien dans sa peau.

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.