Mardi Inspiration – Comment obtenir un super beach body

C’est le Printemps!!! Oh yess, même à Montréal, le soleil brille, les températures remontent et on sera bientôt assailli par tous les magazines, tentant de nous faire jeûner pour avoir le perfect body de plage. Diètes, détox, et produits miracles, on en voit partout et ça met une pression énorme sur les filles/femmes pour perdre du poids.

Et vous savez quoi? La stratégie a marché! J’ai tout essayé quand j’étais plus jeune, à me convaincre que lorsque je serai mince, je n’aurai plus de complexes et je trouverai le courage de m’exprimer librement. Je pourrai magasiner avec mes amies et porter les vêtements qui sont réellement à la mode, et ça m’ira bien. Je serai finalement heureuse, je pourrai avoir un amoureux décent, et ma vie sera une version moderne d’un conte de fée de « La p’tite grosse pas laide qui est devenue méga pitoune ».

Est-ce que les résultats ont suivi? Oh hell no. J’ai perdu quelques livres, puis j’en ai repris, je me suis privée, et j’ai mangé à m’en rendre malade par la suite… Ça m’aura pris trente-quelques années pour être capable de dire « C’EST ASSEZ! »

Oui, j’aimerais manger mieux et être capable de monter quelques étages à pieds sans être essoufflée, mais NO WAY, mon motif ne sera jamais en lien avec mon apparence.

Il y a quelque années, j’étais vraiment complexée. Je ne voulais pas porter de shorts, ou de camisoles en été. J’avais honte de mes bras, mon ventre, mon back fat et mes cuisses. Je me disais que si je restait couverte dans mes vêtements longs, les gens ne sauraient pas à quel point j’étais grosse sous mes vêtements. Un peu niaiseux, right?

Jusqu’à ce qu’un été, mon amie et moi sommes allées à un événement-mode taille plus à New York. On a vu beaucoup de gens là-bas: des plus minces et des plus grosses que nous. FUNFACT: personne n’avait l’air de se soucier de leur apparence. On a vu des femmes avec des bras plus gros que les nôtres, bien à l’air (sans petite veste!), d’autre étaient en shorts malgré leur cellulite et elles étaient en paix avec ça. Et vous savez quoi? Elles étaient belles. Elles n’avaient pas besoin de correspondre à un body type particulier pour être absolument magnifique, pour avoir du fun avec leurs amis ou pour avoir un boyfriend.

Leur attitude, leur présence et la confiance que ces femmes dégageaient était la meilleure chose que nous pouvions ramener à Montréal. Mon amie et moi avec commencé à porter des jupes et des robes un peu plus courte, à montrer nos bras et nos jambes et à apprécier nos corps un peu plus.

L’été suivant, nous sommes retournées à l’événement-mode à New York, et devinez quoi? Pour la première fois depuis mes 5-6 ans, j’ai osé porter un bikini malgré ma cellulite, mes bourrelets et mes grosses cuisses. Mon amie a même porté des tops sans couvrir ses bras!

Juin 2014, première fois depuis des années où je me pointe à la plage, ET où j’ose porter un bikini.Après cet événement, j’ai ajouté beaucoup de mes nouvelles amies plus size à mes réseaux sociaux, et je vous jure que si vous voyiez mon feed Instagram maintenant, vous y verriez que des beautés grandes tailles, ou des blogs body positives, ou des photos de mes boutiques plus size préférées.

Si vous voulez changer la vision que vous avez de vous-même, je comprends que parfois on a besoin d’un peu d’inspiration. Ça peut venir d’un événement (comme ça a été le cas pour moi), ça peut venir de comptes Instagram, d’une collègue au travail, name it! Mais c’est possible d’être plus size et de s’aimer.

Engagez la conversation avec une blogueuse que vous aimez. Laissez des commentaires positifs sur les comptes Instagrams qui captent votre attention. Parlez aux gens qui vous inspirent. Souvent sans le savoir, ces gens feront ou diront quelque chose d’anodin qui vous fera réfléchir, et le déclic se sera fait. Vous commencerez à vous voir différemment, ou à voir la vie d’une autre façon.

La partie la plus impressionnante de ça, c’est quand vous arrêtez de penser à l’opinion des autres. C’est même pas quelque chose d’énervant, que vous devez vous répéter « respire, et calme-toi » avant de sortir en short, vous n’y pensez tout simplement plus.

Et vous savez quoi? Ça, ça fait du bien!

Une fois que vous acceptez le fait que vous êtes grosse (ou plus size, si vous n’êtes pas à l’aise avec le mot grosse), qu’est-ce que les gens peuvent dire pour vous blesser.. Oui, je suis grosse (apprends-moi dont quelque chose de nouveau!), mais je suis aussi une blogueuse mode (dans mon cas), et je sais que je m’habille mieux que certaines personnes. Grosse ou pas. Mon poids n’affecte pas ma manière de rocker un jumpsuit avec des talons hauts. Mes bourrelets ne m’empêchent pas de porter ce qui me plaît.

Mon poids ne me définit, sweet fuck all.  //  Le vôtre devrait en faire autant.

Donc si vous voulez manger mieux, faire un peu plus d’exercice, aller prendre une marche pour profiter du soleil, c’est super! Tant mieux pour vous! Gardez toujours en tête l’objectif de le faire pour une meilleure santé, pas pour perdre quelques kilos ou réduire votre tour de taille.

Dans le fond, je veux simplement vous dire que vous êtes parfaites telles que vous êtes. Ne laissez pas les magazines vous faire croire le contraire. Vous avez déjà un super beach body, les gorgeous! <3

Novembre 2016, mon beach body en République Dominicaine.

Envoyez-moi des photos de votre beach body, j’aimerais les partager ainsi que votre histoire sur mes réseaux sociaux!!

 

2 Comments

  1. avril 24, 2018 / 10:19 pm

    Hello, ton article est cool ! Je l’ai découvert dans le groupe Facebook Blogue moi bise

    • Emily
      Auteur
      avril 25, 2018 / 1:55 pm

      Hey merci beaucoup!!!!! C’est super gentil <3
      Passe une super belle journée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.